Envoyer à un ami

Les rencontres de l'excellence - Provence - 23 au 30 octobre 2022

Des participants de 13 à 17 ans venant se préparer à prendre parole devant une assemblée, lors de l'évènement du Forum de Genève en décembre. Voir descriptif détaillé

Les rencontres de l'excellence - Provence - 23 au 30 octobre 2022

Des participants de 13 à 17 ans venant se préparer à prendre parole devant une assemblée, lors de l'évènement du Forum de Genève en décembre. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Nos actions > Journal de Bord des Opérations > Vacances Scientifiques > Les rencontres de l'excellence - Provence - 23 au 30 octobre 2022

Ajouter à ma liste de souhait

Le Journal de Bord

Une semaine avec treize participants : Arthur, Antoine, Aline, Amélie, Claire, Louise, Lilou, Éole, Mathieu, Marie, Maxence, Océane et Titouan.

Avec quatre encadrants : Emilia, Lætitia, Thomas et Matthieu.

Album photos : https://www.osi-photos.org/thumbnai...

 Dimanche 23 octobre

Le groupe est arrivé entre 15h et 18h au centre Musiflore. Le temps d’être accueilli et de visiter, c’était le moment de s’installer dans les chambres.

Ne pouvant profiter que d’une seule heure de téléphone, la bibliothèque et l’extérieur ont été mis à profit durant le temps libre.

Dîner à 19h, avec des produits bio et locaux cuisinés par le chef du centre.

Enfin, nous avons fait une veillée durant laquelle les groupes ont été faits par tranches d’âge. Nous avons fait des jeux pour apprendre à mieux se connaître, avant de faire un point sur les règles de vie.
Il était ensuite l’heure du coucher, vers 22h30 au plus tard pour les grands.

 Jour 1 : lundi 24 octobre

Avec le petit déjeuner entre 8h et 9h, la première journée du séjour pouvait commencer.

Nous sommes 13 dans le groupe Excellence pour l’ONU, avec deux animateurs aujourd’hui, Émilia et Mathieu. Nous avons fait un tour de présentation pour expliquer qui nous sommes et quel séjour nous avons fait avec OSI. Nous avons aussi discuté de nos attentes par rapport au séjour.

Ensuite nous avons fait une auto-évaluation : sur une grande feuille il y a sept compétences graduées de 1 à 10 (mener un projet, rédiger et rendre compte, prendre la parole en public, synthétiser, s’exprimer en anglais, gérer son stress, trouver sa place). Nous avons mis des croix pour nous situer par rapport à ces compétences.

Nous avons eu un entretien avec Thomas Egli, le fondateur d’OSI et l’organisateur du forum de Genève. Il nous a passé une vidéo qui montre le forum de Genève, puis nous a expliqué comment ça se déroule. Plus tard dans la journée, nous avons discuté avec les responsables des programmes scientifiques de chacun de nos séjours, pour qu’ils nous expliquent le contexte de notre séjour et nous donnent des détails. C’était parfois compliqué pour trouver le bon moment.

Nous avons aussi fait un rétro-planning de la semaine pour bien comprendre ce qu’on devra faire.

 Jour 2 : Mardi 25 octobre

Pour commencer ce matin, Émilia nous a expliqué une méthode rapide pour préparer une présentation, le « pecha kucha ». Cela consiste à avoir 20 diapos et parler 20 secondes sur chacune. La présentation durera donc 6 minutes 40. Pour l’ONU, nous avons 6 minutes maximum, soit 18 diapos. Ils nous ont aussi montré une méthode efficace pour préparer la présentation : on note nos idées sur des post-it, on les classe dans le bon ordre, on ajoute deux phrases pour détailler chaque post-it, et on recopie les phrases dans l’ordre : ça donne le texte. Ensuite, on cherche une image par post-it et on crée une diapo par image, ce qui donne le diaporama.

Nous avons commencer à travailler sur nos présentations. Il faut à la fois écrire un texte, vérifier les informations, parler de notre séjour mais des aspects scientifiques, mais aussi préparer un diaporama illustré. Émilia et Lætitia nous aident pour comprendre ce qu’il faut faire et nous donnent des conseils.

Nous avons aussi fait un atelier de théâtre pour nous entraîner à l’oral. Nous devions tirer un papier sur lequel un personnage était écrit, par exemple « le grand timide », « le stressé », « le petit marrant ». Nous devions nous présenter en adoptant l’attitude de notre personnage. Ensuite nous avons fait un exercice sur « le neutre » : il fallait marcher avec une marche amusante ou bizarre, puis continuer en marcher normalement, puis nous arrêter et rester debout. Cette position-là s’appelle le neutre, parce qu’on n’exprime rien et qu’on est simplement debout et calme. Ensuite il fallait à nouveau se présenter aux autres. On a constaté que même avec une phrase simple, le stress de l’oral se voit avec des petits gestes.

Le soir nous avons fait une course d’orientation dans le noir avec nos lampes frontales autour du centre.

 Jour 3 : Mercredi 26 octobre

Nous avons continué à travailler sur nos présentations pour l’ONU. C’est parfois compliqué de se connecter à Internet car il n’y a pas de Wifi. Les animateurs mettent le point d’accès sur leurs téléphones pour que nous puissions faire nos recherches. Ils nous autorisent aussi à utiliser nos téléphones, et aussi parce que nous avons des photos de nos séjours dessus. L’après-midi c’était plus simple car on nous a prêté une borne 4G pour les heures de la journée.

On a refait un atelier d’oral. On tirait des papiers avec des citations de films et des émotions. Il fallait lire ces citations en leur donnant une émotion qui n’avait rien à voir, par exemple « agacé », « séducteur », « lyrique ». On a refait pareil avec des phrases venant de nos présentations. Le but était de voir comment nous disons différemment les choses selon l’émotion qu’on cherche à mettre.

L’après-midi, des activités différentes étaient organisées en fonction de nos envies. Certains pouvaient faire des activités calmes, d’autres des jeux de ballon.

Le soir, Mikka a animé un grand jeu de loup-garou avec les moyens et les grands du séjour. Il a une version personnalisé avec beaucoup plus de personnages : les renards, le footballeur, etc.

 Jour 4 : Jeudi 27 octobre

Ce matin, la journée a commencé comme d’habitude : réveil puis petit déjeuner. Pour l’inspection des chambres, l’animateur était accompagné par trois enfants d’un des séjours : ils étaient déguisés en pikachu, en licorne ou encore en cowboy.

Ensuite, nous avons fait le forum : plusieurs participants ont dit qu’ils étaient fatigués parce qu’ils n’arrivaient pas à s’endormir dans le calme et rapidement. Chaque chambre a aussi donné sa liste de chansons pour la boum de samedi : les animateurs vont les télécharger pour faire une grande playlist.

Ensuite nous sommes allés dans notre salle pour continuer notre travail pour l’ONU. Le matin, nous sommes passés à tour de rôle devant Émilia pour lire notre texte pendant qu’elle nous chronométrait. Ensuite, nous sommes retournés travailler : en effet, il fallait que le texte et le diaporama soient terminées le jeudi soir pour les envoyer aux responsables de programme. Selon les cas nous devions finir le texte, le corriger ou le raccourcir, finir de trouver des images pour les diapos, faire les titres, etc.

Nous avons fait une pause à midi bien sûr, mais beaucoup après le goûter beaucoup sont revenus travailler sans faire l’activité de l’après-midi. En fin de compte quasiment tout le monde a pu envoyer sa « V1 » avant le dîner. Le soir, il y a avait différentes veillées, dont une observation des étoiles.

 Jour 5 : Vendredi 28 octobre

Ce matin nous avons modifié les textes de nos présentations avec les détails apportés par les encadrants. Certains ont commencé la traduction en anglais (le texte anglais servira aux interprètes le jour J).

Nous avons participé à un atelier pour apprendre a se présenter dans toutes situations mais en quelques secondes seulement. Nous avons fait cet atelier « pitch » en français et en anglais.

L’après-midi nous avons peaufiné nos présentations, puis nous avons fait nos présentations en conditions réelles : devant tout le monde et avec les diapos.

Ensuite il y a eu les activités : balle au prisonnier ou jeux calmes selon les goûts. Le soir, il y a une une grande veillée « La trace maudite » : les animateurs se sont déguisés et nous avons fait le jeu à la lumière de nos frontales.

 Jour 5 : Samedi 29 octobre

Le matin nous avons fait un atelier sur les différentes méthodes de gestion du stress. Nous avons aussi écouté un animateur, Mikka, raconter un événement qu’il organisait et qui s’est mal passé, si bien qu’il a dû improviser et faire des discours à l’oral et des interviews improvisées. Ensuite nous avons préparé la retransmission. Il fallait présenter les choses que nous avions apprises durant la semaine.

L’après-midi a eu lieu la retransmission avec des parents venus exprès. Nous avons présenté deux posters, dehors, puis dans l’auditorium devant tout le monde.

Le soir c’était la soirée boom. On est repartis le lendemain.

Nos partenaires

Voir également